Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2006 3 16 /08 /août /2006 07:37

Once uppon a time...

 

Le samedi 21 aout 2004, après plusieurs années de défrisage, je me suis définitivement débarrassée de tout ce qu'il y avait de défrisé sur ma tête. Mon dernier défrisage datait de la fin de l'année précédente (en octobre si mes osuvenirs sont exacts.)

 

Ce jour là je suis allée, pour la première fois de ma vie, voir une personne que j'ai rencontré sur internet. A l'époque il s'agissait du forum Black Jewel.

C'est Tortille qui a fait le boulot que je n'osais pas faire seule.

Lorsque que l'on vous propose si gentillement une telle aide et ne faut pas trop réfléchir. Soit on est prête soit on ne l'ai pas : Une fois les ciseaux passés, you never come back.

 

Afin d'éviter de couper trop ou pas assez, elle me mouillait une mêche avant de la couper. En mouillant mes cheveux crépus, la démarcation entre la partie défrisée et celle qui ne l'était plus, était bien plus visible.

Après de multiples coup de ciseaux, je me retrouve avec un mini afro (parce qu'il a été mouillé). Mais une chose est sûre il est hors de question que je sorte sans être coifée.

 

La honte de ne plus avoir grand chose sur le caillou ?

Non, loin de la !

 

Je me souvint simplement du temps jadis où ma chère grand-mère me faisait mon shampooing et qu'il faillait ensuite me coiffer.

Durant ma période de transition (environ 10 mois), j'ai eu le temps d'aprivoiser mes cheveux. Et je connaissais donc les gestes à ne pas faire.

 Voici la coiffure que j'ai faite ce jour là :

      

Sur la photo, je suis chez moi; mais dans l'après midi, après le big chop, Totille et moi sommes allées à Paris. Dans le quartier le plus difficile à traverser, j'ai nommé Chateau d'eau.

C'est dans le 10ème arrondissement de Paris. Dès la sortie de métro, vous êtes abordé par des jeunes hommes qui vous demande si vous voulez vous faire coiffer.

 

Le truc pour y aller sans ce faire embetter c'est de dire que l'on a déjà son salon. Mais le plus simple c'est de passer son chemin. Ils ne sont pas méchants, ils sont juste à la recherche d'une cliente supplémentaire pour des salons qui se trouve dans la rue au dessus de la station de métro.

 

Tortille et moi avons discuté avec un des raccoleurs, le temps d'attendre les autres cotonettes qui devaient nous aider pour l'interview des coiffeuses - Interview où nous n'avons pas eu beacoup de succes si mes souvenirs sont bons.

 

 Le week-end terminé, voiici la première "coiffure naturelle" avec laquelle je vais travailler :

 

 

Sur la photo suivante on voit mieux les détails de la coiffure : des vanilles plates terminées en nattes.

 

Je ne porte mon premer afro que le week end suivant.

Premier test :

   

Mais finalement c'est comme cela que je vais à la sous préfecture ce jour là :

Mon "Champigon Nucléaire" a bien tenu toute l'après midi.


 Qu'est ce que le "big chop" ?

Cinq mois plus tôt je n'en savais rien.

Vous trouverez une définition sur le site boucles et cotons. Mais les premières lignes de cet article ont du vous mettre sur la bonne voie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

danitza 29/04/2010 17:05



voila voila j'aimerai avoir de tes conseils. Cela fait 6 mois ke j'ai arreté le défrisage. Cependant, entre tps j'ai craqué et fait faire un defrisage autour de ma tete c'est a dire au peripherie
de ma tete mais pas le milieu. Du coup je dois attendre ke sa redevienne naturel. Voila j'aimerai savoir ce que t'en pense et les conseils que tu peux me donner. merci



christelle 14/03/2010 18:02


Coucou,

J'ai attérri sur ton blog par le biais du forum boucles et cotons.
Déjà, toutes mes félicitations pour ton "champignon nucléaire" lol !! Tes cheveux ont l'air d'être en grande forme grâce à tous tes soins.
Quand je les regarde ça me rappelle ma gentille petite touffe qui n'avait rien demandé à personne avant qu'on m'entraîne chez une coiffeuse...
En fait, je me permet de te contacter parce que malgré mes soins et tous les conseils que j'ai pu glaner à droite, à gauche, mes cheveux restent un véritable souci pour moi.
Je pense que c'est du à ma pseudo-transition où, en réalité, la coiffeuse  (oui la même qui m'a défrisé comme quoi on peut toujours se mettre encore plus dans le baba...) me "démélait" les
repoussent au peigne chaud soufflant après shampoing...
Entre temps les bouts défrisés se casssaient et au final, tant bien que mal, je me suis retrouvée avec les cheveux naturelles dont je ne savais pas prendre soin (en plus en période d'études c'était
vraiment galère...) et je les attachaient tout le temps.

Avant le défrisage, ils étaient comme les tiens (sans vantardise ni rien, c'était juste la même texture et la même longueur, c'est pour ça que ça m'a frappé en venant sur ton blog).
Actuellement, ils s'aglutinent les uns aux autres et sont plus frisés donc plus de noeuds. On dirait qu'ils attirent la poussière aussi...
J'ai beau être passé au no poo, faire des masques et faire attention à la composition des produits que j'utilise, rien n'y fait et je suis un peu désespérée
Même en faisant des vanilles ça n'arrange pas les choses : bien au contraire, c'est un vrai supplice après les avoir enlevées...

Tout ça pour dire que si tu avais quelques minutes pour discuter avec moi par mail et eventuellement me donner des conseils, tu me rendrais un énorme service 

En attendant, bonne continuation pour tes activités créatrices et encore mes compliments pour tes cheveux...


Présentation

  • : Khu Kirmu
  • Khu Kirmu
  • : Briocolage, jardinage, couture, crochet, pate polymère, bijoux... presque tout ce que je fais de mes dix doigts y est.
  • Contact

Recherche